Volet gouvernance du programme OmiDelta au Bénin: Mission accomplie pour les acteurs

Volet gouvernance du programme OmiDelta au Bénin: Mission accomplie pour les acteurs

  • Environnement
  • août 28, 2021
  • Pas de commentaire
  • 44
  • 5 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications
L’exécution du volet gouvernance du programme OMIDELTA est arrivée à son terme depuis quelques jours. Les efforts consentis durant deux ans et demi à l’occasion de ce projet pilote, conduit par le consortium PNE-BENIN, ONG ALCRER et SOCIAL WATCH BENIN ont été reconnus par les différents partenaires impliqués dans la gestion dudit programme. C’était à l’occasion d’un atelier de restitution, de partage des connaissances et des acquis entre les acteurs, jeudi 26 août 2021 à Cotonou.
Renforcer les capacités des structures de concertation ou de veille pour le respect des droits humains liés à l’eau et à l’amélioration de la résilience climatique, de l’équité et de la durabilité dans la gestion de l’eau au Bénin. Ainsi se définit l’objectif global du volet gouvernance du programme OMIDELTA. Financé par le Royaume des Pays-Bas et géré par l’Organisation Néerlandaise de développement (SNV), ce programme pilote a été mis en œuvre pendant plus de deux an par le consortium PNE-BENIN, ONG ALCRER et SOCIAL WATCH BENIN avec des résultats probants qui ont été au cœur d’un atelier de restitution à Cotonou.
À l’ouverture des travaux, le Président du Partenariat National de l’Eau (PNE- Bénin), Professeur Euloge AGBOSSOU a rappelé que le programme a été implémenté sur toute l’étendue du territoire national pour les aspects liés à l’approvisionnement en eau potable, l’hygiène et l’assainissement avec un accent dans la basse et moyenne vallée de l’Ouémé. « Ensemble dans une parfaite harmonie et un sens de complémentarité pour une synergie d’action, le consortium PNE-BENIN, ONG ALCRER et SOCIAL WATCH BENIN a pu mettre en œuvre les activités contenues dans leur plan d’action en vue de contribuer à la mise en place de bonne pratique de gouvernance, et ce, dans le respect des droits humains liés à l’eau et à l’assainissement » a-t-il déclaré.
Le représentant de l’organisation Néerlandaise de développement (SNV)  dans son allocution s’est dit satisfait des résultats atteints  grâce aux efforts consentis des uns et des autres dans la mise en œuvre de ce volet du programme.   « Que ces résultats obtiennent une attention particulière au niveau du gouvernement. À l’endroit de l’Ambassade des Pays-Bas, nous comptons sur vous pour voir ce qui pourrait être la suite dans le sens de la continuité » a déclaré Messan HADONOU. Le chef de Coopération du Royaume des Pays-Bas, Antoine de Kemp a pour sa part réitérer la disponibilité du Royaume des Pays-Bas à poursuivre sa coopération avec le Bénin. « Nous sommes fiers de contribuer à l’amélioration de la gestion de l’eau et à l’amélioration de la gouvernance de l’eau au Bénin. Nous sommes fier des résultats du consortium PNE-BENIN, ALCREER, SOCIAL WATCH-BENIN » a affirmé Antoine de Kemp qui n’a pas manqué de rappeler que l’entretien des ouvrages  d’accès à l’eau potable aux populations devrait être de mise.
Le secrétaire général adjoint du Ministère de l’Eau et des Mines, Professeur Abou YOUSSOUF, quant à lui a reconnu que le volet gouvernance du programme OMIDELTA dont les actions arrivent à terme a contribué à l’atteinte de l’axe stratégique 2 du pilier 1 du Programme d’action du gouvernement consacré à l’amélioration de la gouvernance de l’eau. Adressant ses félicitations aux  partenaires techniques et financier puis aux organisations qui œuvrent au maintien et à l’amélioration d’un cadre de bonne gouvernance de l’eau au Bénin, le professeur Abou YOUSSOUF a fait savoir que  le Ministre de l’Eau et des Mines apportera son appui et son accompagnement à la mise en œuvre des recommandations  et suggestions des travaux en vue d’atteindre l’objectif qui consiste à rendre l’eau potable disponible pour tous.

Articles connexes

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.