Bénin/Retour des biens culturels: Les mérites de plusieurs personnes reconnus

Bénin/Retour des biens culturels: Les mérites de plusieurs personnes reconnus

  • Société
  • novembre 11, 2021
  • Pas de commentaire
  • 46
  • 6 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications

Le retour des 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey au Bénin est une réalité depuis hier 10 novembre 2021. La restitution a été certes une réalité sous la présidence du Chef de l’État Patrice Talon, mais cela ne l’a pas empêché de reconnaître qu’il n’a pas été le seul ayant milité pour ce retour. Au cours de la cérémonie d’accueil des œuvres, il a reconnu les mérites de tous ceux qui ont travaillé à ce que ce vœu de restitution soit une réalité. 

Talon justifie le choix des 26œuvres restituées par la France

« Nous avons réclamé tous ensemble, ma voix a porté cette réclamation dont je ne suis pas à l’initiative. Je ne suis pas celui qui, le tout premier, a réclamé, exigé et entamé les actions à cet effet ». Ainsi se prononçait le Chef de l’État ce mercredi 10 novembre 2021 à l’occasion de la cérémonie d’accueil des 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey. Patrice Talon est bien conscient des mouvements nés au lendemain des indépendances. « Je crois que, déjà, depuis 1965, des écrivains africains notamment dahoméens, ont lancé ce cri de cœur pour le retour de notre patrimoine mémoriel, le temps de la colonisation et de la domination étant passé. Puis, les uns et les autres ont porté cette revendication comme un mythe, comme un idéal inaccessible » a-t-il poursuivi. Et parlant du rôle des écrivains, le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, dans une interview accordée au quotidien du service public La Nation, dans sa parution du 4 novembre 2021 déclarait : « … on ne peut ne pas citer l’action menée par le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) et celle fortement soutenue par le Professeur Jean Roger Ahoyo». Dans sa déclaration lors de la cérémonie d’accueil des objets, le Chef de l’État a avoué qu’en introduisant cette demande de restitution à son avènement au pouvoir en 2016, qu’il n’avait guère la certitude que cette revendication aboutirait un jour, encore moins de mon vivant. « J’ai souvent dit que je mesurais combien j’ai de la chance. J’ai souvent dit que nos succès relèvent de notre mérite commun. Et l’événement d’aujourd’hui en est une preuve. Tout ce que, depuis quelque temps, nous nous engageons à réaliser, nous y parvenons. Je crois que c’est simplement le signe de notre renaissance » a-t-il déclaré à l’entame de ses propos.

Talon annonce une exposition des 26 œuvres à la Présidence

En dehors de l’hommage rendu aux écrivains africains notamment dahoméens pour leur lutte, le numéro 1 des Béninois a reconnu l’exploit réalisé par les intellectuels, les associations, les ONGs, la diplomatie pour l’atteinte de ce résultat. Parlant de l’apport d’intellectuels et de diplomate, il est loisible de citer le Chef de la diplomatie béninoise depuis 2016, Aurelien Agbénonci, le professeur Nouréini Tidjani-Serpos qui a accompagné le gouvernement et les experts du Comité de coopération muséale et patrimoniale entre le Bénin et la France, le ministre du tourisme, Jean-Michel Abimbola et les membres de son cabinet à l’image de Florent Couao-Zotti… Mais, il y a encore des années en arrière, des cadres ont mené plusieurs démarches dans ce sens sous l’ère des présidents Boni Yayi et Nicéphore Dieudonné Soglo. De l’ère Yayi à Talon, il faut aussi remarquer la présence de la Fondation Zinsou avec sa présidence Marie-Cécile Zinsou. Sans oublier les intellectuels, comme Felwine Sarr et Bénédicte Savoy, qui avaient rédigé un rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain publié en 2018. Il y avaient notamment recommandé le vote d’une loi cadre qui permettrait de sortir du concept français d’inaliénabilité pour ces œuvres transférées dans les contextes coloniaux. On n’y est pas encore, mais c’est bien cela le sens de l’histoire.

Restitution des 26 trésors d’Abomey:Talon fait une prière à Macron

L’hommage de Talon à Macron et à la France

Le retour des 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey au Bénin est une réalité grâce à la clairvoyance de l’actuel président de la République française. À l’image des remerciements lors de la signature de l’acte de restitution à Paris,  Emmanuel Macron a eu droit, une fois à encore à Cotonou à des prières de la part de son homologue béninois. « Je voudrais, à nouveau, sur la terre béninoise, lui exprimer notre gratitude ; mieux, nos félicitations parce qu’il a eu le courage d’engager le processus de restitution. Que les mânes de nos ancêtres lui accordent la grâce qu’il mérite, le Président français. Que l’âme du Bénin accorde au peuple frère de France la grâce qu’il mérite par ce geste qui n’a été possible que, parce que le parlement français représentant le peuple a voulu voter une loi conséquente » a déclaré le président béninois qui apprécie le fait que cette restitution soit faite dans le cadre de la coopération et non par un arbitrage quelconque devant quelque juridiction que ce soit.

Tout savoir sur les 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey

Articles connexes

Bénin: Plus de 1000 futurs soldats en formation à Bembèrèkè

Bénin: Plus de 1000 futurs soldats en formation à…

La formation des futurs hommes en uniformes béninois nouvellement recrus a démarré le mercredi 17 août 2022 au Centre de Formation…
Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et BR

Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et…

Le parti politique Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN) quitte le Bloc Républicain. L’information a été annoncée ce mercredi…
Bénin/Criet : Plus d’une centaine de détenus libérés, dont ‘’KGB’’

Bénin/Criet : Plus d’une centaine de détenus libérés, dont…

Au total, 126 prisonniers ont été libérés sous condition par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet)…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.