Discours sur l’état de la nation: Réaction de Claudine Prudencio

Discours sur l’état de la nation: Réaction de Claudine Prudencio

  • Politique
  • décembre 29, 2021
  • Pas de commentaire
  • 28
  • 4 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications
Des acteurs politiques apprécient déjà le discours du Président Patrice Talon ce mercredi 29 décembre à l’Assemblée nationale.  Dans le rang de ceux-ci, il y a la Présidente de l’institut national de la femme, l’honorable Claudine Prudencio. Lire ici sa réaction juste après le discours du Chef de l’État.
UN DISCOURS PERTINENT ! UN DISCOURS RESPONSABLE ! UN DISCOURS PRODUCTEUR D’ESPOIR !
« Le Discours du Président Patrice TALON devant le parlement est un discours pertinent ! C’est un discours responsable !  C’est un discours producteur d’espoir !
C’est un discours pertinent parce que le Président TALON, y a abordé les défis qui s’imposent à notre Nation aujourd’hui, pour sauvegarder le bien-être et le bon vivre-ensemble : les questions sécuritaires et la riposte conséquente à la pandémie de la COVID-19 et ses effets dévastateurs.
Un discours responsable parce que le Chef de l’État a réaffirmé la posture d’un État digne, décidé à donner les moyens adéquats à nos forces de défense et de sécurité pour arriver à bout des velléités des groupes terroristes contre notre pays. Les propos du Président TALON, sont rassurants. Cela présage de l’engagement d’un État qui sait prendre ses responsabilités.
Concernant le défi sanitaire, le Chef de l’État a également posé le bon diagnostic par rapport aux efforts consentis contre la crise sanitaire. Mais aussi et surtout la nécessité de lever les goulots d’étranglement face à la nécessité d’une couverture vaccinale assez forte pour ne pas sombrer sous les affres de la Pandémie qui désorganise toute notre vie sur les plans économique et social… J’en profite pour appuyer le message lancé par le Chef de l’État afin que tout le monde aille se vacciner.
Le discours du Chef de l’État est producteur d’espoir parce que, comme le Président l’a plusieurs fois martelé : la situation n’est pas désespérée. Et il a surtout annoncé avec conviction, que de très merveilleuses choses se feront au cours du second quinquennat pour le bonheur du peuple.
Pour le soulagement des femmes, j’ai été très heureuse d’entendre le Chef de l’État se montrer préoccupé au plus haut point par la question de la cherté de la vie. Nous lui faisons confiance pour les mesures idoines à prendre pour améliorer le contenu du panier de la ménagère tenue par la femme, mère de la cellule familiale ».
 Claudine Afiavi Omonlara PRUDENCIO, Présidente de l’Institut National de la Femme

Articles connexes

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.