Arcep-Bénin : Une vague de licenciement en vue (Les raisons)

Arcep-Bénin : Une vague de licenciement en vue (Les raisons)

  • Economie
  • décembre 28, 2021
  • Pas de commentaire
  • 108
  • 3 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications
Une cinquantaine d’agents évoluant au sein de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste Arcep-Bénin devront perdre leur emploi en début de l’année 2022. L’annonce de ce projet de licenciement économique a été formellement faite aux concernés, le vendredi 24 décembre 2021. C’était au cours d’une réunion qui s’est déroulée à l’inspection du travail sous la direction de l’inspectrice du travail, Solange Tohidé.
Des pères et mères de famille, tous agents de l’Arcep-Bénin bientôt en chômage. Il s’agit d’une nouvelle vague de licenciement économique puisqu’une dizaine de conducteurs de véhicules administratifs de cette même structure ont déjà été remerciés, il y a quelques jours. Selon les informations parvenues à la rédaction de DBMEDIAS, ces licenciements économiques sont dus à des contraintes financières sous lesquelles la structure risque de s’écrouler si cette réforme n’intervient pas. En effet, d’après les responsables de l’Arcep-Bénin, la digitalisation des services de l’institution a rendu d’une part des agents inopérants et la baisse drastique des recettes ne facilite pas d’autre part le paiement des salaires. Ces différentes raisons ont amené l’Arcep à commettre un cabinet qui a évalué les besoins réels de l’institution en compétences. À l’occasion de la séance de travail annonçant la mauvaise nouvelle aux travailleurs, le directeur administratif et financier de l’Arcep-Bénin a fait savoir que les droits seront calculés conformément aux statuts du personnel et que ces droits seront virés aux banques conformément aux termes des domiciliations irrévocables des salaires. Des négociations seraient en cours avec ces banques dans le but de faciliter la situation aux agents.  Il est annoncé que les droits seront calculés sur les  12 derniers mois d’exercice des agents. Par contre, les trois mois de préavis seront payés selon la nouvelle grille salariale qui entrera en vigueur en janvier 2022.

Articles connexes

Bénin : Une boulangerie mise sous scellés à Pahou (Les raisons)

Bénin : Une boulangerie mise sous scellés à Pahou…

Les services de contrôle déployés par le ministère de l’industrie et du commerce ont mis la main ce mercredi 30 mars…
Bénin/Fêtes de fin d’année:Entre mévente et impécuniosité des populations

Bénin/Fêtes de fin d’année:Entre mévente et impécuniosité des populations

La fin de chaque année est hautement célébrée au Bénin comme dans plusieurs pays du monde. Le constat selon bon nombre…
Bénin: Plus de vente d’équipements radioélectriques sans autorisation de l’Arcep

Bénin: Plus de vente d’équipements radioélectriques sans autorisation de…

La vente des équipements radioélectriques en République du Bénin est désormais susceptible à une homologation. C’est ce que l’on peut retenir…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.