Arrêtés et présentés au procureur le mercredi 29 décembre 2021 suite à une bagarre entre étudiants à l’université d’Abomey- Calavi, cinq responsables à divers niveaux au sein des mouvements estudiantins recouvrent provisoirement leur liberté. C’était au cours de leur procès ouvert ce lundi 31 janvier 2022 que leur mise en liberté provisoire a été prononcée. Selon les informations rapportées par Frissons Radio, ils retourneront devant le juge le 4 avril 2022 pour les réquisitions et plaidoiries. Les mis en cause sont poursuivis pour coups et blessures volontaires réciproques. Faut-il le rappeler, le mardi 14 décembre 2021, sur le campus d’Abomey Calavi une bagarre a opposé des membres de la Fédération nationale des étudiants du Bénin Fneb et ceux de l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin Unseb et s’est soldé par 12 blessés. Le motif de cet accrochage serait une guerre de leadership entre les deux camps.

Bénin : 8 morts dont 2 policiers dans un affrontement à Savalou

dbmedias
Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *