Introduction de nouveaux ouvrages au CI : Les précisions du ministre KARIMOU

Introduction de nouveaux ouvrages au CI : Les précisions du ministre KARIMOU

  • Education
  • septembre 5, 2021
  • Pas de commentaire
  • 48
  • 3 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications
Les acteurs du sous-secteur des enseignements maternel et primaire ont fait le point de la réforme curriculaire en français et en mathématique au Cours d’Initiation (CI). C’était vendredi 03 septembre 2021 en présence du ministre Salimane KARIMOU à Porto-Novo. Cette rencontre intervient au lendemain de la publication du communiqué du ministère des enseignements maternel et primaire, annonçant l’introduction de nouveaux manuels en français et en mathématique au CI à compter de l’année académique 2021-2022.
Les programmes d’étude au cours primaire, notamment en français et en mathématique sont depuis quelques années en profonde mutation. Face aux acteurs de ce sous-secteur de l’enseignement, le ministre Salimane KARIMOU a fait la genèse d’une telle initiative. On retient des explications du ministre que tout est parti du fait que les apprenants du CI et du CP éprouvaient des difficultés en français et en mathématique avec pour conséquence l’incapacité à lire et à écrire. Les évaluations à l’interne et à l’externe ont révélé que le problème est à plusieurs niveaux, mais beaucoup plus à travers les curricula en termes du contenu des formations. Une évaluation des programmes d’études basés sur les compétences dans les écoles primaires a conclu que les programmes étaient trop complexes, trop ambitieux pour le niveau 1 du primaire et que les enseignants n’étaient pas suffisamment outillés pour enseigner efficacement tout le contenu tel qu’il est présenté. C’est ainsi qu’une révision a été initiée en vue de corriger ces dysfonctionnements.
Ainsi, pour le compte de l’année scolaire 2021-2022, les apprenants du CI auront de nouveaux programmes en français et en mathématique avec des nouveaux outils (manuels et cahiers d’activités). Selon le ministre Salimane KARIMOU, ce projet est devenu une réalité à l’issue du processus de révision du contenu des curricula de formation ayant connu plusieurs phases dont la phase pilote qui s’est déroulée dans 36 écoles pilotes au cours de l’année scolaire écoulée. Une évaluation a montré une nette progression des apprenants des écoles pilotes par rapport à ceux des écoles témoin choisi dans les mêmes contextes.
Le même processus est actuellement engagé pour le Cours Préparatoire (CP). Dès la prochaine rentrée, la phase expérimentale va se dérouler dans les mêmes conditions que celles du Cours d’Initiation, avec 36 classes pilotes.  Les apprenants du cours préparatoire et les parents doivent s’attendre à de nouveaux ouvrages à compter de l’année académique 2022-2023.

Articles connexes

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.