Cotonou :  La police arrête un pasteur déguisé en magistrat

Cotonou :  La police arrête un pasteur déguisé en magistrat

  • Société
  • septembre 4, 2021
  • Pas de commentaire
  • 52
  • 2 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications

Pour usurpation de titre, un homme est depuis le vendredi  3 septembre 2021 arrêté par la police à Fidjrossè, un quartier de la ville de Cotonou. En effet, tout est parti de la location d’un restaurant VIP par un couple  pour l’organisation d’une fête après un mariage.  Selon les informations glanées, avant  la location du restaurant  un contrat de six cent mille (600.000) francs CFA  a été conclu et  une avance de quatre cent mille a été versée.  Nos sources renseignent qu’après la fête, un agent chargé de la clientèle du restaurant  a envoyé un message au marié pour  lui réclamer le remboursement de la somme restante.

Carnet noir : Nestor Wadagni s’est éteint.

Un message qui aurait énervé le marié qui s’est rendu dans les locaux du restaurant en compagnie d’un de ses proches.  L’accompagnateur aurait menacé les agents du restaurant de les enfermer.  « Vous me connaissez ? Renseignez-vous sur moi. Je vais vous menotter et vous enfermer tous » avait-il lancé à leur endroit.  Surpris,  les agents ont fait appel au  promoteur du restaurant. Celui-ci a  fait appel à un haut gradé de la police républicaine pour l’alerter.  C’est ainsi que le haut gradé a décidé d’échanger avec le supposé magistrat par téléphone.  « Je suis de la magistrature » a-t-il répété à ce haut gradé sous un ton pas très convaincant.   Dès lors, la  brigade criminelle a été sollicitée et des  agents  ont été déployé sur le terrain pour arreter le faux magistrat. Lors de son interrogatoire à la brigade criminelle d’Agblangandan, le faux magistrat a déclaré qu’il est un juge ecclésiastique. Poursuivi pour usurpation de titre, il sera présenté au procureur le mardi 7 septembre pour répondre de ses actes.

 

Articles connexes

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.