Après le Cameroun, et le Bénin, le président français Emmanuel Macron a achevé sa tournée en Afrique, le jeudi 28 juillet 2022 en Guinée-Bissau. L’actuel locataire de l’Élysée au cours de ce dernier round, a échangé avec son homologue Umaro Sissoco Embalo, sur plusieurs sujets, notamment, la sécurité au Sahel. À cette étape, le numéro 1 des Français a dénoncé « l’agression unilatérale caractérisée » de la Russie en Ukraine. « Aujourd’hui, sur le sol européen, la seule puissance qui conteste l’intégrité territoriale et la souveraineté d’un peuple, c’est la Russie », a lancé le président Français, qui pointe un doigt accusateur son homologue Vladimir Poutine, affirmant : « La Russie est l’une des dernières puissances impériales coloniales qui mène une nouvelle forme de guerre hybride dans le monde ». Par ailleurs, Macron estime que la complicité « de fait » entre la junte malienne et le groupe russe Wagner est inefficace pour lutter contre le terrorisme. « Force est de constater que les choix faits par la junte malienne aujourd’hui et sa complicité de fait avec la milice Wagner sont particulièrement inefficaces pour lutter contre le terrorisme », a laissé entendre Emmanuel Macron.
Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *