Mali : Une cinquantaine de présumés terroristes tués, le groupe djihadiste menace Bamako

Mali : Une cinquantaine de présumés terroristes tués, le groupe djihadiste menace Bamako

Géraldine HODONOU
Rédactrice à DB MEDIAS | Plus de publications
Suite à la mort d’une cinquantaine de présumés terroristes dans une série d’attaques au Mali, les membres du  “jihad fissabilahi” (l’un des noms donnés au groupe djihadiste), se sont déployés dans toutes les périphéries de Bamako en vue de commettre des attaques « de jour comme de nuit ». C’est, du moins, ce qu’annonce Mahamoud Barry, dit Abou Yahya, l’un des membres du Conseil de la Choura, l’organe décisionnaire du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), d’Iyad Ag Ghaly dans une vidéo d’environ quatre minutes. « Il n’y aura pas de répit tant que le Mali ne retournera pas à la charia ou ne l’appliquera pas. Les membres du “jihad fissabilahi” sont déployés dans toutes les périphéries de la capitale. Ils opéreront de jour comme de nuit à Bamako et dans toutes les villes maliennes… Nos hommes vont entrer partout […]. Il est temps que les populations maliennes retournent à Allah. » prévient le représentant des djihadistes, sur un ton menaçant.
Retour sur les faits…
Plusieurs attaques terroristes ont été enregistrées le mercredi 27  juillet 2022  contre les Forces Armées Maliennes (FAMa)  dans plusieurs villes maliennes, notamment au centre et  à l’ouest du pays. Des groupes terroristes ont mené des tentatives d’infiltrations contre un chek-points du camp Hamadoun Bocary à Sévaré aux environs de 1h du matin. Plusieurs autres  attaques simultanées ont visé des postes de police dans les villes de Kalumba et Sokolo. À en croire le chef d’État-major général des armées, les forces armées militaires ont « ripostés farouchement » à ces attaques en utilisant plusieurs moyens terrestres, frappes aériennes et autres. Dans un communiqué, ce dernier a affirmé que, «… La riposte menée avec énergie et professionnalisme a permis de mettre en déroute les assaillants et de les poursuivre dans leur fuite ».  Bilan provisoire, 50 terroristes neutralisés, 03 de leurs Pick-up détruits, et plus de 03 civils d’une entreprise de construction de route tués. Les enquêtes sont en cours pour mieux identifier l’origine de ces assaillants.

Articles connexes

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.