Le conseil communal d’Allada est, depuis plusieurs mois, confronté à une crise qui bloque l’évolution des activités de la commune. Tout a commencé par le rejet du vote du rapport de l’adoption du compte administratif gestion 2021 ainsi que l’affectation du résultat issu de l’exécution du budget gestion 2021. En effet, Ces deux points toujours en débat n’ont pas reçu l’amendement de la majorité des conseillers communaux. Les motifs de ce rejet seraient liés à certaines coquilles constatées dans le rapport.
Reçu en interview par une équipe de la rédaction de DBMEDIAS, Joseph Cakpo, maire de la commune d’Allada, confirme qu’il y a crise au sein du conseil communal d’Allada et avoue n’avoir pas connaissance des causes réelles. « Le conseil est actuellement dans une crise, où je ne saurai vous dire réellement, les causes » a-t-il lâché. L’autorité communale explique que ses collègues demandent non seulement la correction des anomalies constatées dans le rapport, mais aussi des  copies de certains documents. « Il y a le premier point et ils demandent, les photocopies des contrats de marchés passés dans la commune, ce que la loi ne nous autorise pas à faire » nous a confié Joseph Cakpo.
Dans sa dynamique de résoudre cette crise au sein du conseil communal, le maire Joseph Cakpo a pour la énième fois convoqué une session extraordinaire le vendredi 22 juillet 2022. Étaient inscrits à l’ordre du jour les points de désaccord ajouté à l’étude sur le déroulement des festivités marquant le 62eme anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Sur les vingt-quatre (24) conseillers que compte la commune, seulement 07 ont répondus à l’appel de l’autorité communale. Le quorum n’étant pas atteint, la session a été reportée pour se tenir à nouveau le mardi 26 juillet 2022. En attentant la tenue de cette session, l’autorité communale dit avoir toujours la main tendue vers ses collègues pour un dénouement de la situation. Pour l’heure, le maire confie qu’il met déjà les bouchés doubles en collaboration avec son équipe pour assainir et rendre la ville propre. « Vous allez constater que depuis hier, et la population, et les bonnes dames, et moi-même, nous nous sommes mis au travail, pour nettoyer la ville, et nous allons le faire jusqu’au 1er » a conclu joseph Cakpo.
Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *