CRIET: Joël Aïvo condamné à 10 ans de prison ferme

CRIET: Joël Aïvo condamné à 10 ans de prison ferme

Db Medias
Site Web | Plus de publications
La cour de répression  des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a vidé au petit matin de ce 7 décembre 2021  le dossier relatif au  Professeur agrégé de Droit, Joël Aïvo. Selon son  verdict, l’universitaire et deux de ses co- accusés écopent  de 10 ans de réclusion criminelle.
L’attente a été longue. Joël Aïvo et deux de ses co-accusés ont été fixés sur leur sort.  Selon nos informations, la cour au terme de ce procès, un peu après 2 h du matin,  a  déclaré coupable Joël Aïvo des faits de blanchiment de capitaux et atteinte à la sûreté de l’État. Il a été condamné à 10 ans de prison ferme avec une amende de 45 millions. Même sort pour ses  co-accusés Boni Sarè Issiakou et Ibrahim Bachabi Moudjaïdou. Ils sont aussi condamnés à 10 ans de prison ferme avec une amende de 5,7 millions. Ces trois prévenus retournent alors en cellule pour purger leur peine et disposent de 15 jours pour faire appel. À noter que le nommé Alain Dotou Gnonlonfoun comptable du professeur Joël Aïvo est relaxé au bénéfice du doute.

Articles connexes

Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et BR

Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et…

Le parti politique Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN) quitte le Bloc Républicain. L’information a été annoncée ce mercredi…
Bénin/Criet : Plus d’une centaine de détenus libérés, dont ‘’KGB’’

Bénin/Criet : Plus d’une centaine de détenus libérés, dont…

Au total, 126 prisonniers ont été libérés sous condition par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet)…
Bénin: Mort mystérieuse de plusieurs enfants d’une même famille à Bassila

Bénin: Mort mystérieuse de plusieurs enfants d’une même famille…

Le village de Boutou situé dans l’arrondissement d’Aledjo, commune de Bassila a été le théâtre d’une scène malheureuse. Il s’agit de…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.