L’activation des connexions internet peut désormais faire partie des dépenses des établissements scolaires publics en république du Bénin. C’est l’une des décisions émanant des initiatives du gouvernement de Patrice Talon. À travers une lettre adressée aux chefs d’établissement publics de l’enseignement général et technique du Bénin, le ministre en charge de l’enseignement secondaire et de la formation technique, Yves Kouaro, a fait savoir que l’objectif est de répondre « au besoin en connexion internet des établissements publics d’enseignement secondaire général, technique et de la formation professionnelle pour l’utilisation optimale des plateformes informatiques telles que Educ Master. » À l’en croire, après avis du ministre des Finances et celui de la digitalisation numérique au Bénin, les directeurs d’établissements peuvent inscrire de façon prévisible les frais de connexion dans le budget prévisionnel de leur établissement. « Je vous notifie qu’après avis du ministre d’État chargé de l’économie et des finances et du ministre du numérique et de la digitalisation, l’autorisation accordée aux établissements visés en objet d’inscrire dans leurs prévisions budgétaires l’achat des forfaits….. » a rassuré Yves Kouaro, avant de préciser que, l’octroi sera fait sur le nombre d’élèves que compte chaque établissement public.

 

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *