« Pas de détenus politiques au Bénin », c’est l’une des phrases fortes du président Patrice Talon ce mercredi 27 juillet 2022, lors de la visite officielle de son homologue Français Emmanuel Macron à Cotonou. Ceci, en réponse à un journaliste français à l’occasion d’une conférence de presse conjointe entre les deux chefs d’états. À la question de savoir, « à quand à la libération des détenus politiques et à quand le retour des exilés politiques », l’actuel locataire de Marina a justifié ses propos : « Aucun décret n’est pris pour exiler qui que ce soit. Chacun doit répondre de ses actes devant la justice » a-t-il fait savoir. À en croire le chantre de la rupture, des citoyens sont derrière les barreaux pour des délits commis dans le cadre du processus électoral.

Bénin: Les établissements scolaires publics autorisés à activer des forfaits internet

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *