Bénin:5ans de prison requis contre un maître assistant en droit

Bénin:5ans de prison requis contre un maître assistant en droit

Db Medias
Site Web | Plus de publications

Un maître assistant en droit de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) a des ennuis judiciaires après avoir battu sa femme. Au  cours de sa comparution, le 14 septembre 2021 à l’audience des flagrants délits, le ministère public a requis 60 mois de prison ferme contre cet enseignant. Le professeur auteur de violence était déjà placé sous mandat de dépôt à la prison civile d’Abomey-Calavi après sa présentation au Procureur de la République le 09 septembre 2021.  Le dossier est mis en délibéré pour l’audience du jeudi 28 octobre 2021 selon Radio Tado.

 

Retour sur les faits…

Le professeur assistant de l’Université d’Abomey-Calavi s’est retrouvé derrière les barreaux le jeudi 09 septembre 2021. Selon les informations rapportées les responsables de l’ONG Fnd,  le mise en cause en service à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques (FADESP) de l’UAC est accusé d’avoir battu son épouse. La même source nous apprend que c’est une vidéo filmée  par sa fille  âgée de 11 ans, témoin de la scène qui a servi de preuve conduisant à l’arrestation de ce professeur.

 

Articles connexes

Bénin/Sécurité : Plus de formations paramilitaires à l’UAC

Bénin/Sécurité : Plus de formations paramilitaires à l’UAC

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique du Bénin, Alassane Seidou a mis fin aux formations paramilitaires sur le…
Bénin / UAC : Un nouvel épisode de violence entre partisans d’organisations estudiantines

Bénin / UAC : Un nouvel épisode de violence…

Le Campus d’Abomey-Calavi a été une fois de plus le théâtre d’affrontements violents entre les éléments de la Garde de la…
Bénin : Le Cous-AC réduit le nombre de voyage du transport estudiantin

Bénin : Le Cous-AC réduit le nombre de voyage du transport estudiantin

La pénurie du gasoil observée depuis quelques semaines au Bénin a des répercussions sur le transport estudiantin. En effet, à compter…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.