Affaire flagellation au palais des ogboni: Voici le récit des faits

Affaire flagellation au palais des ogboni: Voici le récit des faits

  • Société
  • août 9, 2021
  • Pas de commentaire
  • 91
  • 6 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications

 La vidéo d’une scène  de flagellation d’un jeune homme a fait le tour des réseaux sociaux  en juillet dernier.  Elle a  suscitée la colère et l’indignation des internautes face à la barbarie avec laquelle certains responsables  d’une confrérie ont massacré un être humain.  Une  descente au palais de Owolobè, l’empereur mondial de la confrérie Ogboni lieu où s’était déroulée la scène a permis d’interpeller les auteurs.  Dbmédias vous propose le résumé des faits.

 

Ibrahim Houégnon, la victime est Secrétaire administratif chez  Owo-Lobè. Il  avait été envoyé pour faire  un retrait d’argent via  Mobile Money. C’est ainsi que tout a commencé.    D’après ses déclarations, l’empereur mondial de la fraternité Ogboni l’avait envoyé pour un retrait de 195 000 FCFA.  « La dame qui allait me faire l’opération de retrait a mis 19 500 fcfa. Elle a donc omis un zéro. Moi j’ai validé sans faire attention »,  peut-on  entendre dans l’une de ses notes vocales. Ibrahim H, a  donc validé un retrait de 19 500 FCFA, mais a perçu  une somme de 195 000 FCFA. « J’étais rentré avec les 195 000 fcfa que j’ai remis à son éminence Owo-Lobè. Quelques heures plus tard, la dame s’est rendue compte de son erreur. Elle a donc repris contact avec moi pour récupérer son argent.» a t-il déclaré.   « Après contrôle, j’ai également constaté qu’il y avait un surplus de 175 500 fcfa. Je suis allé retirer les sous que j’ai ensuite déposé dans mon compte bancaire  puis j’ai invité la dame au palais impérial des ogboni», a t-il poursuivi.

 

A LIRE AUSSI:

 

France: Un prêtre assassiné, le présumé assassin s’est rendu à la police

Effectivement, elle s’est  rendue au palais pour rencontrer  Ibrahim qui lui  a promis payer l’argent.  Mais, l’empereur mondial Owo-Lobè lui a demandé d’aller régler la situation au commissariat puisque la police avait déjà été informée.« J’ai été gardé à vue. Le commissariat a décidé que je reste-là, en attendant qu’il ne fasse jour pour que j’aille faire le retrait pour rembourser », a soutenu Ibrahim.

 

 Pendant qu’il était encore  au commissariat, l’empereur et ses ministres auraient  cotisé 60 mille qu’ils lui auraient envoyé  a t-on appris.  « Le matin, je suis allé retirer les sous de mon compte bancaire pour rembourser la dame.

Après avoir récupéré son argent, elle dit qu’elle ne veut pas enclencher une procédure judiciaire, qu’on pouvait me laisser partir », avait -il déclaré dans la suite de sa note vocale.

 

A LIRE AUSSI: Ouverture de l’agenda politique de Laurent Gbagbo :Pascal N’guessan non invité

 

Ibrahim a  donc été libéré et a repris service dans les bureaux d’Owo-Lobè.  Mais ,  « le lendemain, aux environs de 22h 30, Owo-Lobè me faisait comprendre qu’il y a un conseil des ministres au premier étage et que je devais aller apprêter la salle », informe t-il

Une fois dans la salle du conseil des ministres, il a  rencontré le premier ministre du palais impérial et ce dernier lui a fait savoir que la séance le concernait également.

 

Photo du jeune homme battu,  pendant qu’il était au soin

 

 

 L’ordre du jour portait uniquement sur ma personne. Après le point de la situation fait par un membre du palais, qui était aussi au commissariat, s’en est suivi ma bastonnade. Une dame sort un bois, un bâton en fer, une lanière, une barre en aluminium. Ils étaient au nombre de 18. Elle a demandé à ce que chacun d’eux m’applique 20 coups. A tour de rôle, ils m’ont châtié.  raconte la victime. 

Il a donc été battu à  sang mais  a pu s’enfuir  par la suite  pour  l’hôpital.

 

 

 

Articles connexes

Egypte : Mohamed Salah offre 155 000 euros pour la reconstruction de l’Eglise incendiée

Egypte : Mohamed Salah offre 155 000 euros pour…

Le joueur Égyptien Mohamed Salah, a fait un don de 3 millions de livres égyptiennes, soit l’équivalent de 155 000 euros…
Bénin : Jean-Michel Abimbola annonce des rencontres pour clarifier son avenir politique

Bénin : Jean-Michel Abimbola annonce des rencontres pour clarifier…

Plusieurs mois après sa démission du Bloc Republicain (BR), Jean-Michel ABIMBOLA, actuel ministre de la Culture, des arts et du tourisme,…
Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et BR

Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et…

Le parti politique Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN) quitte le Bloc Républicain. L’information a été annoncée ce mercredi…