Le député Aké Natondé contre la légalisation de l’avortement

Le député Aké Natondé contre la légalisation de l’avortement

  • Actualités
  • octobre 20, 2021
  • Pas de commentaire
  • 34
  • 3 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications

La loi autorisant les interruptions volontaires de grossesse actuellement sur la table des députés divisent les Béninois.   Le parlementaire  Aké Natondé à travers une publication sur sa page Facebook a promis  voter contre. Il a d’ailleurs justifié sa décision. Lire ses raisons.

«Voici pourquoi je voterai contre la loi autorisant les interruptions volontaires de grossesse :

– parce que la vie humaine est sacrée, il ne nous revient pas de légaliser une industrie de la destruction en série dans l’espace et dans le temps des âmes innocentes qui constitueront demain la force de travail et de développement du Bénin.

– parce que nous devons sauver nos filles des affres d’avortements pouvant conduire à leur stérilité ou même à leur mort, nous devrions ranger ce projet de loi.

– parce que d’un point de vue économique, la population du Bénin qui ne compte que moins de 12 millions d’âmes ne peut être soumise à une cure de restriction des naissances quand on connaît la démographie des pays de la sous-région notamment le Nigeria.

– parce que le Bénin doit dire non au diktat des bailleurs de fonds qui veulent contrôler jusqu’à notre respiration, il convient de dire non à une telle loi.

– parce que la loi de 2003 sur la santé sexuelle et la reproduction règle les problèmes liés aux grossesses à risque et aux grossesses issues des cas de viol, ce projet n’a pas sa raison d’être.

– parce que la libéralisation de la vente des médicaments provoquant les avortements qui désormais seront vendus sans ordonnance médicale constituera un problème de santé publique qui risque d’être plus meurtrier que la COVID-19, ce projet de loi mérite d’être purement et simplement retiré.

– parce que le débat sur cette question sensible n’a été fait qu’entre partisans de l’IVG, il est important de reconnaître que le projet n’a pas été suffisamment mûri.

Je voterai donc contre ce projet de loi. »

Articles connexes

Légalisation de l’avortement au Bénin : Le ministre Hounkpatin justifie l’acte

Légalisation de l’avortement au Bénin : Le ministre Hounkpatin justifie…

La loi relative à l’interruption volontaire de grossesse est désormais adoptée au Bénin. Cela grâce à une modification de l’article 17…
Bénin/Loi sur l’avortement: AKE Natondé n’a pas exprimé son vote

Bénin/Loi sur l’avortement: AKE Natondé n’a pas exprimé son…

Le Parlement béninois  a adopté dans la nuit du mercredi  20 octobre 2021,  la loi N° 2021-12 relative à la modification…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.