Dépravation des mœurs: La police veut sévir contre les  personnes réfractaires

Dépravation des mœurs: La police veut sévir contre les personnes réfractaires

  • Société
  • août 20, 2021
  • Pas de commentaire
  • 34
  • 4 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications
Le commissaire de police de première classe, Emmanuel Agbodjan, Chef adjoint de la Brigade des mœurs a lancé un appel de sensibilisation à l’endroit des personnes qui s’habillent de façon indécente. C’est à travers un entretien accordé au journal  La Nation.

 

« Les jeunes gens qui se permettent de reproduire ce qu’ils voient sur internet ou ailleurs, je tiens à leur dire que leur comportement déviant est d’abord une offense à leur famille. Dans tous les cas, la Brigade des mœurs ne sera pas fatiguée de réprimer ces comportements. Nul n’est censé ignorer la loi ». C’est en ces termes qu’Emmanuel Agbodjan de la brigade des mœurs a prévenu les personnes qui au nom de la mode viole les règles de la dépravation des mœurs.

 

Selon l’officier de police, certaines personnes sont bien conscientes de l’indécence de leurs habillements, mais se cachent derrière la « mode ». « La Brigade des mœurs est là pour leur dire que la mode n’est pas une immunité et ne protège pas contre la rigueur de la loi » a confié Emmanuel Agbodjan à La Nation.

Mauritanie : 8% de réussite au baccalauréat 2021

À travers ses déclarations, l’on retient qu’il  ne sera plus  question de laisser les « jeunes garçons que l’on voit en circulation avec le pantalon en dessous des fesses, les filles qui s’habillent avec les perles exposées, le nombril dehors, les seins à peine voilés… ».

Selon le Chef adjoint de la Brigade des mœurs, certains comportements vestimentaires sont à réprimer. « La Brigade des mœurs s’intéresse aux faits d’outrage à la pudeur publique. Les gens qui s’habillent sans décence, les jeunes garçons que l’on voit en circulation avec le pantalon en dessous des fesses ; les filles qui s’habillent les perles exposées, le nombril dehors, les seins à peine voilés… La Brigade des mœurs est chargée de réprimer ces comportements qui sont constitutifs d’infraction à la loi pénale », a déclaré  Emmanuel Agbodjan à La Nation. Ceci permettra de mettre  un frein à ces comportements constitutifs d’infractions à la loi pénale.

Plus loin dans ses déclarations, Emmanuel Agbodjan a fait savoir que « les jeunes hommes et jeunes filles qui ont adopté ce look d’habillement et qui malheureusement porte atteinte à la pudeur, sont dans le champ de mire de la brigade des mœurs et en auront pour leur grade prochainement. Surtout, ceux qui prétextent d’une quelconque mode pour laisser les parties sensibles dehors »

 

Articles connexes

Bénin/Dépravation des mœurs: Des apprenantes sensibilisées par Yvette Tayéwo de l’Ong Doku miton

Bénin/Dépravation des mœurs: Des apprenantes sensibilisées par Yvette Tayéwo…

Les risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux par les jeunes filles et les influences négatives de leur entourage sur leur…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.