Bénin : Un groupement de femmes encense Talon à Athiémé

Bénin : Un groupement de femmes encense Talon à Athiémé

  • Société
  • septembre 29, 2021
  • Pas de commentaire
  • 25
  • 5 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications

Le projet de loi sur la répression des infractions commises à raison du genre initié par le gouvernement du Chef de l’État Patrice Talon suscite des réactions positives dans le rang de la gent féminine. En témoigne la sortie médiatique du Collectif des groupements de Femmes ‘’Talon Doit nous Écouter’’ (CF-TDE) de la commune d’Athiémé, mardi 28 septembre 2021. Pour avoir touché du doigt aux problèmes qui minent l’éclosion de la femme, ce groupement CF-TDE sous la présidence de Nathalie Metogninou, a exprimé sa reconnaissance à l’endroit  de Patrice Talon.

 

Les propos tenus par Patrice Talon, jeudi 23 septembre 2021 dans  la salle bleue du palais des congrès de Cotonou au sujet du projet de loi sur la répression des infractions commises à raison du genre trouvent un écho favorable dans le rang de la population.

 

Pour ne pas rester en marge des soutiens  adressés au numéro 1 des Béninois dans le cadre de la promotion de la femme, le Collectif des groupements de Femmes ‘’Talon Doit nous Écouter’’ (CF-TDE) de la commune d’Athiémé se dit satisfait de l’engagement du locataire du Palais de la Marina. À en croire ce collectif, le Président Patrice Talon s’est montré déterminé pour l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises et pour la protection de la couche féminine dans le cadre de son second quinquennat.

 

 

Au cours de cette sortie médiatique, les femmes n’ont pas manqué d’énumérer les premières actions dont,  la création de l’Institut national de la Femme avec les missions dévolues pour défendre réellement la femme afin de mettre fin aux violences conjugales dont elles sont victimes ; l’introduction devant la commission des lois de l’avant-projet de loi sur le harcèlement sexuel dans les différents corps de métiers ; la promotion de la femme qu’il a engagé depuis un moment et qui se matérialise par la nomination des femmes à des postes stratégiques ; le recensement des artisans pour prendre en compte toutes les couches sociales en milieu rural, pour ne citer que celles-là.

 

« C’est ici, le moment de lui témoigner toute notre gratitude quant au récent avant-projet de loi qui vise à instaurer un cadre pénal pour la répression des violences faites à raison du genre et qui vise à mieux protéger la femme en République du Bénin » a déclaré la présidente du CF-TDE, Nathalie Metogninou à l’égard du Président de la République. Elle a réitéré l’engagement du regroupement dont elle a la charge aux côtés du Chef de l’État. « Nous, Collectif des Femmes Talon Doit nous Écouter (CF-TDE) d’Athiémé témoignons à l’endroit du Président TALON, notre satisfaction et nous nous engageons à l’accompagner sur cette voie qui permettra un essor considérable en ce qui concerne le bon vivre des Béninois en général et celui des femmes, surtout rurales, en particulier » a-t-elle conclu.

 

 

Pour rappel, le Chef de l’État a annoncé une lutte implacable pour les infractions commises à raison du genre. C’était jeudi 23 septembre 2021 à l’occasion d’une séance de travail conjointe entre députés, membres du gouvernement et acteurs de la société civile. « … nous combattrons les infractions liées au genre avec autant de rigueur que nous combattons déjà la corruption et la mauvaise gouvernance dans notre pays. Les violences faites aux femmes et aux personnes vulnérables sont un fléau qu’il nous faut bannir. L’institut national de la femme sera doté de tous les moyens possibles pour mener aux côtés des acteurs et victimes cette lutte » avait déclaré Patrice Talon au cours de cette séance.

Articles connexes

Bénin : Trois partis politiques reçoivent un financement de plus d’un milliard

Bénin : Trois partis politiques reçoivent un financement de…

Un milliard cinq cents millions (1.500.000.000) fcfa, représentant la moitié des fonds prévus pour l’année 2022. C’est le montant reçu par…
Bénin: En prison depuis plus d’un an, Rodrigue Kakaï Glèlè libéré

Bénin: En prison depuis plus d’un an, Rodrigue Kakaï…

Condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme plus une amende de 50 millions de francs CFA dans une affaire de corruption au…
Bénin/Culte Vodoun Lissa : Franck Akplogan consacré dignitaire à Abomey-Calavi

Bénin/Culte Vodoun Lissa : Franck Akplogan consacré dignitaire à…

La famille des dignitaires du culte endogène Vodoun Lissa s’est agrandie dans la commune d’Abomey Calavi. Et pour cause, Franck Akplogan,…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.