L’armée togolaise a perdu 17 de ses hommes dans une nouvelle attaque terroriste. Le drame s’est produit le jeudi 24 novembre 2022 à Tiwoli, une localité située à 30km au Nord-est de Lomé, dans la préfecture de Kpendjal. D’après les médias locaux, les assaillants ont été repoussés par l’armée togolaise après une mobilisation de certains soldats venus en renfort.  Des mesures supplémentaires ont été prises par les autorités de la région pour assurer la sécurité des habitants.  Pour rappel, depuis novembre 2021, le pays du président Faure Gnassingbé est à sa sixième attaques djihadistes, notamment dans cette localité du pays.


Léonard IRREDE (Stag)

dbmedias
Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *