Les autorités de la transition au pouvoir ont déclaré « la libération totale » de l’ex-président Burkinabè, Roch Christian Kaboré. L’annonce a été faite à travers un communiqué du gouvernement publié, ce dimanche 03 juillet 2022. La nouvelle a réjoui ses proches et sympathisants qui se sont dépêchés à son domicile au quartier Patte d’oie à Ouagadougou, mais n’ont pas pu le voir. L’ex-Alliance des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (APMP) affirme que leur leader est définitivement libre et devrait avoir des séances de travail avec les autorités de la transition pour quelques réglages. L’alliance appelle ses militants au calme. Pour rappel, Christian Kaboré a été renversé du pouvoir le 25 janvier 2022 par la junte et est en résidence surveillée. Le 06 avril dernier, il a rejoint sa résidence familiale, mais toujours en surveillance.

 

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *