Bénin: L’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS » lance le programme « Initiatives Xwendo »

Bénin: L’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS » lance le programme « Initiatives Xwendo »

Borissel ASSOGBA
Rédacteur à DB MEDIAS | Plus de publications

L’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS INTERNATIONAL » a procédé, le vendredi 26 août 2022, au lancement du programme « Initiatives Xwendo ». C’était à la faveur d’une causerie-débat qui s’est déroulée dans la salle bleue du Centre de Documentation et d’Information Juridique (CDIJ) sis à la Cour d’Appel de Cotonou. Il s’agit d’un Programme qui vise à faire la promotion du dialogue parent-enfant dans le cadre familial.

La cérémonie de lancement du programme « Initiatives Xwendo » s’est déroulée sous la forme d’un panel. « L’autorité parentale en période scolaire : Un exercice decomplémentarité ». Ainsi se présente la thématique globale autour de laquelle les débats se sont déroulés. Justifiant l’initiative d’un tel programme, le Chef de projet, Brice ESSÈ a rappelé que : « Plusieurs maux (délinquance juvénile, cybercriminalité, harcèlement sexuel et viol sur mineurs, grossesses précoces, cas d’abandons scolaires, alcoolisme …) minent actuellement notre société, compromettent l’avenir de la jeunesse et entravent le développement harmonieux de celle-ci ». D’où l’urgence selon « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS INTERNATIONAL » de faire recours à la cellule familiale pour le bien-être et l’épanouissement des enfants. « « La plus ancienne de toutes les sociétés et la seule naturelle est, selon Jean-Jacques ROUSSEAU, celle de la famille ». Voilà qui a motivé notre ONG à élaborer un tel projet. » a-t-il expliqué avant d’appeler l’attention des participants sur la nécessité de soutenir activement et de contribuer substantiellement à la réussite de ce programme. « La phase pilote dudit projet concernera six (06) départements (Atlantique, Littoral, Ouémé, Plateau, Zou et Collines) et le coût global prévisionnel est estimé à huit millions (8.000.000) Fcfa. » précise le Chef de projet.

Brice ESSE, le Chef de projet

La Secrétaire Exécutive de l’Institut National de la Femme (INF), Me Huguette BOKPÈ-GNACADJA, Marraine des « Initiatives Xwendo » a estimé que le dialogue parent-enfant était la clé de la réussite de l’éducation des générations actuelles insistant sur la nécessité qui incombe aux parents d’instaurer le climat approprié à cette fin. « Si nous diffusons, disséminons et répercutons ce que nous avons partagé aujourd’hui et que nous prenons la peine d’aller vers les parents qui ont besoin d’être enseignés et renseignés sur la parentalité responsable, nul doute, je pense que ce serait une belle option que nous aurons faite sur le chemin de la réconciliation et de la re-création de la relation parent-enfant » a-t-elle déclaré en saluant la démarche de l’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS INTERNATIONAL ». Abondant dans le même sens que la Secrétaire Exécutive de l’INF, Dr. Fidèle HONVOU, Chef Département « École des Parents Saint Joseph » au Cabinet psychologique pour l’Écoute, le Conseil et l’Accompagnement Thérapeutique (CECAT) déclarait : « Le dialogue parent-enfant est important parce que c’est le nœud même de l’éducation. On ne peut pas éduquer sans parole. L’éducation sans parole est vouée à l’échec. C’est au cœur du dialogue que le parent partage avec l’enfant, les paroles qui l’élèveront pour l’aider à devenir un homme plein, une femme pleine ».


La Sociologue et Spécialiste du Mariage et de la Famille, Ariane AHYITÉ-ASSAVÈDO, Présidente de l’ONG « I AM » a quant à elle mis l’accent sur le volet spirituel de l’éducation qui, à en croire ses propos, doit prendre une place majeure dans le modèle proposé aux enfants. « Le spirituel par le biais de l’éducation religieuse doit être enseigné aux enfants non pas pour les radicaliser ou les embrouiller, mais pour leur apprendre à reconnaître la place prépondérante que doit occuper le Créateur dans leurs vies et pour renforcer leurs aptitudes à assimiler et approfondir les orientations données par les parents dans les autres domaines afin qu’ils puissent se réaliser intégralement, sainement, et saintement. Le dialogue parent-enfant revêt donc une importance capitale tant il constitue le moyen privilégié par lequel le parent peut transmettre la bonne éducation (familiale, scolaire, professionnelle, spirituelle …) à l’enfant tout en respectant sa personnalité et en lui apprenant, par la même occasion, à comprendre et accepter l’autorité de ses père et mère » a soutenu Ariane AHYITÉ-ASSAVÈDO.

La cérémonie ayant connu la participation de nombre de personnes venues de divers horizons, elles ont eu l’opportunité de partager leurs points de vue sur le sujet et le programme « Initiatives Xwendo » en cours de lancement. C’est dans ce cadre que Carine AGOSSOU-ALIHONOU, Coordonnatrice des Programmes de l’ONG internationale ÉDUCO-BÉNIN affirmait : « Je veux espérer que ce programme débouchera sur le maximum de solutions afin que les parents soient formés sur la manière appropriée de créer l’atmosphère pouvant permettre la libre et totale expression des enfants notamment dans le cadre du dialogue parent-enfant ». Partant, on peut comprendre la désolation de Joseph GLÈLÈ, Président de la Coalition des Défenseurs des Droits de l’Homme du Bénin (CDDH-BÉNIN). « Je ne comprends pas que plus de parents n’aient pas participé à cette causerie » regrettait-il avant toutefois de s’engager à contribuer à la réussite du programme « Initiatives Xwendo ». « Je verrai avec les responsables de l’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS INTERNATIONAL » les stratégies de communication à mettre en œuvre afin que le maximum de parents soit impacté. » a-t-il promis.

Cédric SOKPÉ, Directeur Exécutif de l’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS INTERNATIONAL »

Pour rappel, la causerie-débat a été précédée de la brève présentation de l’ONG « WAKE UP FOR YOUR RIGHTS INTERNATIONAL » effectuée par le Directeur Exécutif Cédric SOKPÉ.

Articles connexes

Bénin/Bureau d’embauche unique pour les dockers : Yannick Somalon félicite le gouvernement

Bénin/Bureau d’embauche unique pour les dockers : Yannick Somalon…

Engagé dans le processus de l’amélioration des conditions de vie et de travail des dockers et tâcherons au port autonome de…
Bénin/Éducation : Les nouveaux bacheliers non boursiers invités à s’inscrire

Bénin/Éducation : Les nouveaux bacheliers non boursiers invités à…

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique invite les nouveaux bacheliers non boursiers ni secouristes à s’inscrire. C’est…
Autonomisation des femmes : La Banque Mondiale octroie Plusieurs milliards FCFA au Bénin

Autonomisation des femmes : La Banque Mondiale octroie Plusieurs…

Le Bénin vient de bénéficier d’un nouvel appui financier d’un montant d’environ 100 milliards FCFA de la part de la Banque mondiale.…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.