Le journaliste béninois, Distel AMOUSSOU, a été condamné à 18 mois de prison dont deux fermes pour  » harcèlement électronique « .  D’après le récit des faits, le mis en cause est poursuivi pour une affaire d’argent qui oppose deux membres d’une même famille, un homme et sa sœur. Le plaignant (l’homme), aurait fait un prêt chez sa sœur, mais n’a pas pu rembourser. Pour  l’aider à rentrer en possession de ses sous, la sœur aurait fait appel à Distel AMOUSSOU . Le journaliste aurait fait des publications pour amener le plaignant à rembourser l’argent . Au terme de l’examen du dossier, le tribunal a condamné Distel AMOUSSOU à 18 mois de prison dont deux fermes plus une amende de 500 000 FCFA pour harcèlement par biais électronique. Toutefois, le juge des fragrants délits n’a pas décerné un mandat de dépôt contre ce dernier. De la sorte, Distel AMOUSSOU est toujours en liberté.

Bénin : Une nonagénaire chute dans une fosse septique et meurt à Abomey-Calavi

 

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *