Conformément à la volonté du Chef de l’État, Patrice Talon, de placer son second quinquennat sous le signe du « hautement social », le gouvernement a approuvé l’allocation d’environ cinq cent (500) milliards de FCFA au Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance sur la période 2022-2026. C’était lors de la rencontre hebdomadaire des membres du Gouvernement, tenue le mercredi 03 août 2022.

Fédération Béninoise de Boxe : Un nouveau président élu pour 4 ans

Destinée à la protection sociale, les valeurs familiales, l’égalité et l’équité entre les sexes, l’autonomisation économique des femmes, de même que l’accès des couches économiquement faibles aux services financiers appropriés, cette allocation fait l’objet d’une planification préalable conduite avec rigueur et minutie comme en témoigne le plan stratégique du ministère élaboré et validé pour les quatre (04) prochaines années. En effet, en faisant approuver un tel plan dont le coût global est chiffré à 495.524.021.000 FCFA, l’exécutif entend contribuer de façon substantielle à la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) en ce qui concerne le secteur des affaires sociales et de la microfinance. Le but visé, à l’horizon 2026 étant de faire du Ministère de tutelle, « une plateforme intégrée d’offre et de facilitation des services de protection sociale et d’inclusion financière, adaptées aux besoins des couches vulnérables de la population béninoise ». À noter que, dans le but de mobiliser tous les acteurs concernés autour de la mise en œuvre de ce plan stratégique, une table ronde sera organisée sous la houlette du ministère concerné de façon à ce que tout le processus de mobilisation et d’utilisation des ressources fasse l’objet d’un suivi-évaluation axé sur un dispositif renforcé et participatif.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *