En prélude à la rentrée scolaire 2022 -2023, le gouvernement de Patrice Talon et les représentants des confédérations syndicales des travailleurs du Bénin ont tenu une session extraordinaire ce jeudi 8 septembre 2022 à l’INFOSEC. Ladite session, démarrée à 10 heures, a été exclusivement consacrée aux questions liées à la rentrée scolaire. Après présentation, les membres du gouvernement et les participants ont échangé sur les conditions de préparation de la rentrée scolaire. À cet effet, le sujet culminant a été la situation des enseignants aspirants communément appelés AME. Pour la circonstance, le ministre chargé du Développement durable et de la coordination, Abdoulaye Bio Tchané a notifié à l’assise le souci d’amélioration des conditions de vie de ces enseignants. L’avance sur salaire d’un mois aux AME, le recrutement d’une nouvelle vague d’enseignants aspirants au primaire et au secondaire, la revalorisation des salaires des fonctionnaires, du SMIG et l’amélioration des conditions de travail des AME sont entre autres dispositions prises par le gouvernement pour la rentrée prochaine. Dispositions, qu’ont apprécié les représentants des confédérations syndicales présents à cette session extraordinaire. Ils n’ont pas manqué de faire des suggestions à l’endroit du gouvernement. Il faut noter que tous les ministres en charge du secteur éducatif béninois, le patronat étaient présents à cette rencontre extraordinaire.

Bénin/Enseignement secondaire: Les aspirants en journées pédagogiques

 

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *