Vaccin Covid-19: Plusieurs béninois sceptiques, le ministre Hounkpatin rassure

Vaccin Covid-19: Plusieurs béninois sceptiques, le ministre Hounkpatin rassure

Db Medias
Site Web | Plus de publications
La campagne de vaccination contre la covid 2019 a démarrée au Bénin depuis hier, lundi 29 mars 2021. Le lancement officiel a été fait au palais des congrès de Cotonou par le ministre de la santé. Benjamin Hounkpatin a d’ailleurs donné l’exemple en prenant sa première dose du vaccin AstraZeneca. Même si cette première phase de vaccination concerne des personnes bien ciblées, la majorité des béninois sont sceptiques face à ce vaccin. 
Les 78 centres retenus sur l’ensemble du territoire béninois dans le cadre de la vaccination contre la covid-19 sont fonctionnels depuis ce lundi 29 mars 2021. Les personnes cibles concernée par cette première phase de vaccination à savoir le personnel de santé de première ligne, les personnes souffrant de diabète, d’hypertension, de cardiopathie, d’asthme, celles ayant des problèmes d’obésité et les personnes âgées de plus de 60 ans sont donc invités à se faire vacciner. Le ministre de la santé a reçu sa première dose de vaccin au palais des congrès de Cotonou. Il devra se rendre disponible le 31 mai prochain afin de recevoir la deuxième dose du vaccin en vue de se protéger définitivement contre cette maladie.
A l’image du ministre de la santé, celle des affaires sociales, Véronique Tognifodé, de même que plusieurs agents de santé ont également reçu leurs premières doses du vaccin. Après avoir suivi la même démarche, le représentant résident de lOrganisation mondiale de la santé, Harouna Djingarey, a déclaré que cette campagne de vaccination constitue une étape importante pour le Bénin dans le processus de lutte contre le Coronavirus qui frappe lensemble des pays du monde entier depuis plus dun an. Il encourage les cibles identifiées à se faire vacciner afin de se protéger et de minimiser davantage les risques de sexposer à la pandémie.
Pour le ministre Benjamin Hounkpatin, la vaccination apparaît comme la seule alternative solide et durable pouvant permettre de conjuguer au passé cette pandémie. Au total, 78 sites situés dans les départements du Littoral, de l’Atlantique, de l’Ouémé et du Borgou sont retenus par le gouvernement pour enregistrer et vacciner les personnes éligibles désireuses de soffrir une protection contre la Covid-19. Le Bénin avait réceptionné, le 10 mars, un premier lot de 144.000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford, dans le cadre du mécanisme Covax. Au total, 792,000 doses de vaccins devraient être livrées au pays dici à mai 2021.
Cela grâce au partenariat avec la République Populaire de Chine, à l’initiative Covax portée par Gavi, l’alliance mondiale du vaccin, l’Oms et l’Unicef, mais également, grâce à aux propres efforts du pays. A la date du 22 mars 2021, nous avons enregistré 7100 cas avec 90 décès. Plus de la moitié des décès concernent les personnes âgées de plus de soixante ans et 82% des personnes décédées étaient porteurs d’une comorbidité. Les personnels de santé en premières lignes sont les plus exposés. Les quatre départements à savoir, le Littoral, l’Atlantique, l’Ouémé et le Borgou concentrent à eux seuls plus de 95% des cas enregistrés.
La majorité des béninois sceptiques
« En direct du Palais des congrès de Cotonou pour le lancement de la campagne de vaccination contre la COVID-19. Restez connectés! ». Ainsi se présente le message qui a été publié sur la page facebook de Unicef-Bénin pendant que les autorités politico-administratives se faisaient prenaient leurs doses du vaccin AstraZeneca. Une fois le message posté, le commentaire des béninois ne sest pas fait attendre. Les citoyens en majorité disent ne pas être apte à recevoir le vaccin, tout en invitant les autorités à donner lexemple. « Commencer par les membres du gouvernement et ceux de l’assemblée nationale d’abord. Et attendons 4 mois avant de se lancer dans les populations locales » a lancé Martin Sodjinou. « Moi je ne vais même pas le faire » a répond Nabile Boni. En réponse à Nabile Boni, Liza Adeogou commente : « Si vous ne le faite pas, vous allez mourir »« Va le faire et envoie nous petite vidéo » répond Roger Millar Dovi à Liza Adeogou.
Les assurances du ministre Hounkpatin
En effet, ces différentes réactions de doute sont enregistrées compte tenu des manifestations indésirables apparues dans plusieurs pays lors des campagnes massives de vaccinations. Conscients de cette réalité, le ministre de la santé sest voulu rassurant vis-à-vis de ses compatriotes lors de son point de presse du vendredi 26 mars 2021. « Je tiens à rassurer la population, que sur la base des vérifications faites par les autorités sanitaires internationales, notamment l’Organisation mondiale de la santé et l’Agence européenne du médicament, les avantages conférés par la vaccination sont largement supérieurs aux risques que l’on peut encourir. C’est ainsi que ces vaccins ont recommencé à être à nouveau administrés après une brève période de suspension » a déclaré Benjamin Hounkpatin en ajoutant que : « Le gouvernement du Bénin, en toute responsabilité, appliquant ce même principe de précaution a également différé le démarrage de la campagne, le temps de la levée de toutes les inquiétudes. A présent que c’est chose faite, il n’y a plus aucune hésitation pour démarrer la campagne de vaccination ».
Selon lautorité ministérielle, tous ces vaccins contre la Covid-19, retenus par le Bénin ont préalablement fait l’objet d’une étude minutieuse par les comités techniques compétents qui se sont assurés de la fiabilité des données d’efficacité, de qualité et de sécurité disponibles. En dépit de cette assurance, le ministre de la santé ajoute qu’un système de surveillance et de prise en charge des manifestations indésirables qui pourraient survenir à l’issue de la vaccination a été mise en place en vue de minimiser et prendre en charge tout risque potentiel qui pourrait survenir.

Articles connexes

Bénin : Un accident de la circulation fait un mort à Houègbo

Bénin : Un accident de la circulation fait un…

Un accident de la circulation a causé une perte en vie humaine dans la soirée de ce jeudi 11 août 2022…
Bénin : Une centaine de tortues marines libérées par Nature Tropicale Ong

Bénin : Une centaine de tortues marines libérées par…

L’Ong Nature Tropicale, spécialisée dans la préservation de la Nature, a procédé ce jeudi 11 août 2022 à la libération en…
Bénin/Culture : Un vernissage privé avec le présentateur Claudy Siar à Cotonou

Bénin/Culture : Un vernissage privé avec le présentateur Claudy…

L’animateur/ présentateur de RFI, Claudy Siar est à Cotonou depuis ce mercredi 10 août 2022. Il s’agit d’une visite qui entre…