Faites votre commande à moindre coût/ +229 662 243 87/652 455 02

Les opérations de migration clandestine au large des côtes tunisiennes restent au cœur des débats. Depuis le début de l’année 2024, près de 500 corps de candidats à l’immigration clandestine vers l’Europe ont déjà été repêchés. L’information a été rendue publique le mardi 11 juin 2024 par la Direction générale de la Garde nationale. Selon les autorités, 462 migrants de différentes nationalités ont perdu la vie en quelques mois. « Sur les 462 migrants morts repêchés cette année, sept sont de nationalité tunisienne, tandis que 24 corps de migrants irréguliers tunisiens figuraient parmi les 714 repêchés au cours de la même période de l’année dernière », peut-on lire sur la page de la Garde nationale.

Les multiples opérations menées par les éléments de cette unité ont permis de déjouer « 1 041 opérations d’embarquement irrégulier » et de secourir 30 281 migrants de janvier à mai 2024. Cependant, le bilan publié à la même période en 2023 montre une diminution du nombre de corps repêchés, qui était de 714. En revanche, le nombre de migrants secourus a augmenté cette année comparativement à l’année dernière. À noter qu’une aide budgétaire de 60 millions d’euros avait été annoncée en septembre 2023 par la Commission européenne pour venir en appui à la Tunisie dans la lutte contre l’immigration clandestine.


Blevert AKAKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *