Ahsovic/Juste un mot « AIDER »

Une attaque menée par des présumés éléments du groupe rebelle « Forces démocratiques alliées » (ADF) dans l’ouest de l’Ouganda a entraîné de nombreuses pertes en vies. La tragédie a eu lieu tôt le mardi 19 décembre 2023 dans le district de Kamwenge. Selon les médias locaux, le général de brigade Felix Kulayigye, porte-parole des Forces de défense du peuple ougandais, a rapporté l’incident sans fournir de détails supplémentaires. En effet, les ADF, créées au début des années 1990 pour protester contre la politique du président ougandais Yoweri Museveni, persistent malgré les frappes aériennes et les opérations de sécurité conjointes entre les armées ougandaise et congolaise. Par ailleurs, ces attaques continuent de représenter une menace grave pour la population locale et les forces de sécurité à la frontière entre les deux pays. La situation souligne la nécessité d’une coopération régionale renforcée et de mesures de sécurité plus efficaces pour contrer les activités persistantes des groupes rebelles dans la région.


Diane ATEKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *