Refusant de quitter le territoire dans le délai imparti de 48 heures fixé par la junte militaire, l’ambassadeur de France au Niger, Sylvain Itté, sera expulsé de force. Les nouvelles autorités du pays l’ont fait savoir à travers une correspondance en date du mardi 29 août 2023 adressée au ministère français des Affaires étrangères. En effet, à l’expiration du délai accordé, Sylvain Itté n’a plus droit aux privilèges accordés aux personnalités de son rang. Sa carte diplomatique et son visa, ainsi que ceux de sa famille, ont été annulés. Selon les médias locaux, la junte militaire a ordonné ce jeudi 31 août 2023 aux services de police de procéder à son expulsion. De plus, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Étranger a souligné que la décision est sans appel. « La question de l’agrément de l’ambassadeur de France est irrévocable et toute observation à ce sujet est sans objet », a-t-il fait savoir. De son côté, l’Élysée a contesté la légitimité de la troupe du général Abdourahmane Tiani pour prendre une telle décision. « Les putschistes n’ont pas autorité pour faire cette demande, l’agrément de l’ambassadeur émanant des seules autorités légitimes nigériennes élues », a déclaré le Quai d’Orsay. Pour rappel, Sylvain Itté avait été sommé de quitter le Niger le vendredi 25 août 2023 par le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) qui a renversé le régime Bazoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *