L’armée nigérienne a annoncé le jeudi 4 juillet 2024 avoir éliminé « plus de 100 terroristes » lors de vastes opérations aériennes et terrestres. Ces actions s’inscrivent dans une riposte aux attaques meurtrières survenues près du village de Tassia, dans le département de Téra, à l’ouest du Niger.  Dans son dernier bilan, l’armée a précisé que « les opérations terrestres et aériennes se poursuivaient pour neutraliser le groupe terroriste responsable de l’attaque de Tassia ». Le 25 juin, une coalition de groupes armés avait tué 20 soldats et un civil lors d’une embuscade dans cette région. Les opérations récentes ont vu des succès significatifs. Plusieurs dizaines de terroristes ont été abattus en représailles. Un raid à Kolman et des fouilles dans les marchés de Dougouro et Bankilaré ont permis de neutraliser huit terroristes et d’en arrêter dix-neuf autres entre le 30 juin et le 3 juillet. Selon les autorités militaires, une frappe de drone a tué au moins 20 terroristes et détruit leur logistique dans une vallée située à environ 4 km au nord de Kokoloko, près de la frontière avec le Burkina Faso, le lundi 1ᵉʳ juillet 2024. Rappelons que cette opération s’ajoute à une précédente annonce de l’armée, qui avait indiqué avoir neutralisé « une trentaine de terroristes » le 26 juin dernier dans la même région.

Diane ATEKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *