La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) déplore le renvoi de son porte-parole, Olivier Salgado, par les autorités malienne, le mercredi 20 juillet 2022. « La Mission prend acte de cette décision qu’elle regrette profondément » a déclaré cette institution spécialisée de l’Organisation des Nations Unies (ONU) dans un communiqué quelques instants après l’annonce de la nouvelle. La MINUSMA malgré sa consternation, a rassuré qu’elle « va continuer à œuvrer à la mise en œuvre de son mandat en appui à la paix et à la sécurité au Mali ». Pour rappel, le gouvernement malien avait annoncé dans un communiqué avoir expulsé Olivier Salgado pour publication d’une série d’informations inacceptables sur l’affaire des 49 militaires ivoiriens détenus depuis plus d’une semaine à Bamako. « Un délai de 72 h lui a été donné, à cet effet, pour quitter le territoire national » indique le communiqué gouvernemental.

Transition guinéenne: Le médiateur de la CEDEAO, Thomas Boni Yayi à Conakry

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *