Les 49 militaires ivoiriens détenus depuis plusieurs semaines, à Bamako, pour des faits de « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État » ont été écroués. Accusés par la junte d’être des « mercenaires », ces hommes armés ont été mis sous mandat de dépôt le vendredi 12 août 2022, selon une source judiciaire malienne proche du dossier. Une information qu’a fini par confirmer, un responsable du ministère de la Justice malienne. « Les 49 militaires sont effectivement inculpés et mis sous mandat de dépôt pour « atteinte à la sûreté de l’État », et d’autres motifs », a-t-il déclaré. Abidjan exige la libération de ses soldats en niant qu’ils ne sont pas des « mercenaires ».

Bénin : Un accident de la circulation fait 4 morts à Sori

 

 

 

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *