Le lieutenant-colonel Ibrahim D. Keita n’est plus le préfet de la ville de Siguir. Il a été relevé de ses fonctions par Mamadou Doumbouya, l’actuel Chef de l’État guinéen. Et pour cause, l’autorité préfectorale a instruit des militaires pour coiffer tous les candidats aux cheveux fantaisistes, alors que ces derniers étaient en pleine composition de l’examen du baccalauréat. Un tel acte posé n’a pas été du goût de l’actuel homme fort de la Guinée. Résultat, Ibrahim D. Keita a été éjecté purement et simplement de son fauteuil préfectoral.

 

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *