Ahsovic/Juste un mot « AIDER »

La ville de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, a été le théâtre d’une frappe aérienne israélienne dévastatrice le mardi 19 décembre 2023.  Le bilan fait état de plusieurs bâtiments et maisons ainsi que des dizaines de morts et de blessés parmi les Palestiniens. Le bâtiment de l’association caritative « Al-Salama » pour les blessés et les personnes handicapées a été spécifiquement ciblé, selon des témoins oculaires. Cette attaque a provoqué des destructions massives dans la zone touchée, laissant les habitants du quartier aux mains des secours. Depuis le début de la guerre israélienne dans la bande de Gaza le 7 octobre, l’armée israélienne a intensifié ses bombardements aériens sur la ville de Jabalia et son camp, engendrant des centaines de morts et de blessés. Les rapports font état de centaines de véhicules militaires israéliens pénétrant régulièrement dans les zones du nord de la bande de Gaza, tandis que des affrontements violents persistent entre les forces armées et les résistants palestiniens. À la suite de cette dernière attaque, le bilan s’alourdit, laissant derrière lui une tragédie humaine sans précédent. Les autorités palestiniennes et les agences des Nations Unies déclarent un nombre de morts s’élevant à 19 453, avec plus de 52 286 blessés, principalement des enfants et des femmes. Les dégâts aux infrastructures sont massifs et plongent la région dans une « catastrophe humanitaire sans précédent ». La communauté internationale est appelée à agir face à cette escalade de violence et à œuvrer pour un cessez-le-feu immédiat afin d’éviter davantage de pertes humaines et de souffrances.


Diane ATEKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *