Faites votre commande à moindre coût/ +229 662 243 87/652 455 02

Le guide suprême de l’Iran a annoncé cinq jours de deuil national. Cette décision fait suite au décès du président Ebrahim Raïssi et de son ministre des Affaires étrangères, victimes d’un accident d’hélicoptère dans la soirée du dimanche 19 mai 2024. Le décès des deux personnalités iraniennes a été confirmé dans la matinée de ce lundi 20 mai 2024 par le premier vice-président du pays. Dans un communiqué rendu public par Ayatollah Ali Khamenei, le plus haut responsable de la République islamique, le peuple iranien est appelé à observer des jours de deuil. « J’annonce cinq jours de deuil public et je présente mes condoléances au cher peuple iranien », a-t-il déclaré. Quelques heures après l’annonce de la triste nouvelle, l’Union européenne, la France, d’autres pays ainsi que la communauté internationale ont adressé leurs messages de condoléances au peuple iranien.

Le pays bascule dans une période de transition.

Malgré le décès du président de l’Iran, l’administration ne sera pas perturbée. Selon les textes de cette république islamique, le pays s’ouvre désormais à une période de transition. Dans cette dynamique, un Conseil présidentiel provisoire sera mis en place pour une durée d’environ deux mois. Le premier vice-président Mohammad Mokhber, membre de ce conseil, va diriger le pays jusqu’à la nouvelle élection qui permettra de connaître le successeur d’Ebrahim Raïssi. « En cas de décès, de destitution, de démission, d’absence ou de maladie d’une durée supérieure à deux mois du président, c’est le premier vice-président qui assumera les pouvoirs du président », précise l’article 131 de la Constitution de la République islamique. Mais ce processus doit recevoir « l’approbation du Guide suprême ». Par ailleurs, le chef de l’autorité judiciaire, membre également du conseil présidentiel, a la charge d’organiser les élections dans un délai de 50 jours maximum. Pour rappel, Mohammad Mokhber, âgé de 68 ans et désormais président par intérim, a été nommé premier vice-président en août 2021 par Ebrahim Raïssi.


Blevert AKAKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *