Concert de Fally: Un bel exemple à suivre par les artistes béninois

 Concert de Fally: Un bel exemple à suivre par les artistes béninois

Le concert de Fally Ipupa au Bénin, samedi 06 février 2021, un événement distraction, peut être perçu comme réservé uniquement aux privilégiés compte tenu du prix à payer. Mais loin cette perception commune, ce concert évènement est un jauge puisqu’il vient confirmer la règle selon laquelle seul le travail bienfait paie. 

L’annonce du concert du Franco-Congolais Fally Ipupa a fait du bruit sur les réseaux sociaux pour diverses raisons, mais en réalité, l’événement a drainé du monde. Le concert grand public gratuit étant annulé en raison de la monté de la Covid-19, le gouvernement béninois a plutôt opté pour un concert privé VVIP pour limiter le nombre de places. Habitué au concert de 2000f, de 5000f ou de 10.000f, les béninois qui ont eu envie de se faire du plaisir  n’ont pas eu beaucoup de difficultés pour réunir 100.000f afin de suivre l’aigle du Congo. Et cela, malgré la récession économique dans le pays. En effet, ces cinq dernières années, le citoyen béninois a  » serré la ceinture, parce-que le pays est dur dit-on, et l’argent ne circule apparemment pas.

Mais ce concert a drainé du monde malgré qu’il était question d’un concert à guichet fermé. Un exemple qui devrait inspirer les artistes béninois qui doivent encore travailler pour se hisser à un rang similaire que celui de Fally, pour ne pas dire le dépasser. Ça serait une fierté pour les béninois d’apprendre que nos artistes s’exportent et arrivent à faire des merveilles dans les autres pays de la sous-région et pourquoi pas sur les autres continents à l’image de Mama Angélique Kidjo.

En effet, Fally n’est pas venu à la musique par le fait du hasard. Il a été moulé, poli avant d’être relâché dans le monde musical par son mentor Koffi Olomidé. De l’habillement à la gestion scénique, de la gestuelle à la mélodieuse voix qui accompagne, la fougue de ses musiciens. On pourra dire que nos artistes ont presque tout à refaire et tout à gagner au lendemain de ce show atypique. En gros, ce qu’on peut retenir de ce concert est que ce n’est pas l’argent qui manque au Béninois pour s’offrir du plaisir. Le public Béninois est exigeant et ne demande que le beau spectacle quel que soit le prix à payer. L’argent circule mais en silence.

Timothée YEGBEGNON

dbmedias

Articles connexes