Burkina Faso : Les djihadistes tentent d’isoler deux grandes villes

Burkina Faso : Les djihadistes tentent d’isoler deux grandes villes

Diane ATEKPO
Rédactrice à DB MEDIAS | Plus de publications

Les ponts des axes principaux menant vers Dori et Djibo au Burkina ont été détruits par des groupes djihadistes. La scène s’est produite dans la nuit de vendredi 15 au samedi 16 juillet 2022. En effet, l’alerte a été donnée par les transporteurs, stoppés dans leur parcours entre Kaya et Dori. L’armée dénonce une « tentative d’isolement » de ces deux grandes villes du nord. « Les ponts de Woussé, sur l’axe Koungoussi-Djibo, et de Naré, sur l’axe Kaya-Dori, ont été dynamités quasi-simultanément vendredi par des groupes djihadistes » a indiqué l’armée burkinabè dans un communiqué. L’objectif des groupes djihadistes est d’isoler ces villes de la capitale Ouagadougou, « et plus largement, des régions du centre, du Plateau central et du Centre-Ouest, les plus peuplées et les plus névralgiques en termes d’activités économiques et politiques », précise un expert burkinabè. À noter que le pont de Naré avait déjà subi des dégâts après un dynamitage le 30 juin dernier.

Élection test au Nigéria: L’opposant Ademola Adeleke élu gouverneur de l’État

 

Articles connexes

Burkina-Faso : Un ancien Directeur de la Police meurt par suicide

Burkina-Faso : Un ancien Directeur de la Police meurt…

Un ancien Directeur de la Police nationale du Burkina Faso est passé de vie à trépas. Dieudonné Ouattara, puisque c’est de…
Burkina Faso: L’Armée neutralise une dizaine de terroristes

Burkina Faso: L’Armée neutralise une dizaine de terroristes

Une opération dirigée par l’Armée burkinabè, en coordination avec les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) a permis de…
Burkina Faso : L’ex-président Roch Christian Kaboré en liberté définitive

Burkina Faso : L’ex-président Roch Christian Kaboré en liberté…

Les autorités de la transition au pouvoir ont déclaré « la libération totale » de l’ex-président Burkinabè, Roch Christian Kaboré. L’annonce…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.