Des centaines de partisans de l’ancien président Jair Bolsonaro révoltés après l’investiture du président Ignacio Lula Da Silva. Les hommes de l’ex-président brésilien de l’extrême droite ont pris d’assaut, et saccagé, le dimanche 08 janvier 2023, le palais présidentiel, la cour suprême à Brasilia et le congrès du Brésil. Selon les médias locaux, il s’agit d’un mouvement de contestation contre la victoire du président de la gauche, Lula, lors des élections présidentielles de 2022. Pour rappel, l’actuel président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva a été élu avec moins de 51 % des voix, à la tête d’une majorité disparate.


Léonard IRREDE (Stag)

dbmedias
Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *