Bénin/Lutte contre la criminalité faunique: Les Présidents de Cour d’Appel et les Procureurs au cœur du débat

Bénin/Lutte contre la criminalité faunique: Les Présidents de Cour d’Appel et les Procureurs au cœur du débat

  • Environnement
  • février 17, 2022
  • Pas de commentaire
  • 43
  • 4 minutes de lecture
Db Medias
Site Web | Plus de publications

La ville de Bohicon, dans le département du Zou a servi de cadre à un atelier d’échange sur la législation en matière de protection des espèces sauvages en République du Bénin les 16 et 15 février 2022. Il s’agit d’une initiative de la Direction Générale des Eaux, Forêts et Chasse soutenue par l’ONG Nature Tropicale avec l’appui technique et financier de la Société Zoologique de Londres (ZSL). Cette activité entre dans le cadre du projet de lutte contre le trafic des espèces sauvages dans les pays du complexe W-Arly-Pendjari, financé par le Département d’État Américain à travers le Bureau International des Affaires Narcotiques et d’application des lois de l’ambassade des USA, vise dans son ensemble à renforcer le dispositif législatif et règlementaire de protection des espèces sauvages et à renforcer l’appropriation des textes par les différents acteurs.

Alain Lushimba, Responsable programme ZSL et le Colonel Justin Azankpan, Chef Cabinet DGFEC lors de la cérémonie d’ouverture

 

La cérémonie d’ouverture de cet atelier d’échange entre les spécialistes du droit a été présidée par le Colonel Justin Azankpan, Chef de cabinet du Directeur général des eaux, forêts et chasse. À travers une communication introductive présentée par Joséa Dossou Bodjrènou, les procureurs de la République et présidents des cours d’appel ont eu droit à un aperçu des différentes activités menées par la société civile aux côtés de l’État dans le cadre de la protection des animaux sauvages ces dernières années au Bénin. Le Point Focal CITES, le Commandant KOROGONE Sinagabé, à travers ses différentes présentations a montré du doigt l’importance de la conservation et l’intérêt de la législation dans ce processus.

Commandant KOROGONE Sinagabé, Point Focal CITES

À l’issue des travaux et des échanges fructueux entre les participants, plusieurs recommandations ont été proposées en vue d’une lutte coordonnée et réussie contre la criminalité faunique au Bénin. Les procureurs de la République et les présidents des cours d’appel du Bénin ont par ailleurs, pris l’engagement au terme des travaux, de jouer leur partition dans le cadre de la préservation des espèces sauvages. Le représentant de la Société Zoologique de Londres, Alain LUSHIMBA, n’a pas manqué de réaffirmer l’engagement de son institution à accompagner les efforts louables consentis par le Gouvernement de la République du Bénin.

Joséa Dossou Bodjrènou, Directeur Nature Tropicale Ong lors de sa communication

Faut-il le souligner, la Société Zoologique de Londres est une organisation Non Gouvernementale Britannique (www.zsl.org) présente en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest depuis plus d’une douzaine d’années œuvre pour la préservation des ressources naturelles notamment à travers la lutte contre la criminalité faunique.

Quelques participants à l’atelier d’échange

 

Articles connexes

Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et BR

Bénin : Divorce entre les partis politiques UDBN et…

Le parti politique Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN) quitte le Bloc Républicain. L’information a été annoncée ce mercredi…
Bénin/Criet : Plus d’une centaine de détenus libérés, dont ‘’KGB’’

Bénin/Criet : Plus d’une centaine de détenus libérés, dont…

Au total, 126 prisonniers ont été libérés sous condition par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet)…
Bénin: Mort mystérieuse de plusieurs enfants d’une même famille à Bassila

Bénin: Mort mystérieuse de plusieurs enfants d’une même famille…

Le village de Boutou situé dans l’arrondissement d’Aledjo, commune de Bassila a été le théâtre d’une scène malheureuse. Il s’agit de…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.