Le ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, veut mettre fin à l’absence notoire auquel des apprenants notamment des candidats au Bepc et Baccalauréat s’adonnent dans le milieu scolaire. C’est par une correspondance adressée aux chefs d’établissement que Yves Kouaro Chabi a fait savoir son désir de freiner le phénomène qui, à l’en croire, prend de l’ampleur dans les collèges. « Il m’est revenu que l’absentéisme des apprenants prend de nos jours une ampleur inquiétante, en milieu scolaire en général et en particulier dans les classes d’examens où, après le dépôt des dossiers de candidature, des apprenants désertent les classes, momentanément ou définitivement » peut-on lire à travers la lettre du ministre adressée aux directeurs départementaux. Yves Kouaro Chabi a fait savoir que cette pratique des apprenants freine l’évolution de l’éducation nationale du pays. « Ce phénomène contraire à la mission éducative de l’école compromet les rendements scolaires et l’atteinte des ODD4 », a-t-il mentionné.

Bénin/conflits et extrémisme violent : Le Pnud apporte son soutien au gouvernement

Les instructions du ministre en vue de corriger le phénomène

Pour endiguer l’absentéisme en milieu scolaire, les directeurs départementaux sont invités à instruire les chefs d’établissement aux fins de recueillir quotidiennement les statistiques relatives aux absences au niveau de leurs établissements respectifs. Les Chefs d’établissement devront faire le compte rendu tous les vendredis. Le ministre invite aussi les responsables d’établissement à sensibiliser les apprenants sur les méfaits de l’absentéisme. Les membres des bureaux des Associations des Parents d’Élèves (APE) seront également mis à contribution.


Fiacre EKPINDA (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *