La formation des futurs hommes en uniforme béninois nouvellement recrutés a démarré le mercredi 17 août 2022 au Centre de Formation Militaire de Bèmbèrèkè (CFMB). C’était à l’issue d’une cérémonie de lancement officiel, coiffée par les hauts gradés de l’armée, le chef d’États-Major des armées du Bénin, et le ministre de tutelle, Fortunet Alain NOUATIN.

Mali : La réaction de la Force Barkhane après les accusations du Mali

 

Ils sont au total 1204 futurs soldats à prendre part à cette formation qui durera trois mois. Durée au cours de laquelle ces nouvelles recrues seront moulées dans les contraintes et exigences du métier des armes. Selon le ministre de la Défense nationale, Fortunet Alain NOUATIN, cette formation commune de base est le premier contact des recrues avec l’armée. « Vous avez pour mission de forger des hommes, de les transformer et de façonner leurs esprits. Vous constituez pour eux un miroir et un guide. Faites de ces jeunes gens des hommes accomplis. Je ne veux recevoir aucun compte rendu de mauvais traitements ou harcèlement de votre part »,  a lancé le ministre à l’endroit des membres d’encadrement. Par ailleurs, le Lieutenant-Colonel Henri Agossou TOZE, Commandant du Centre de Formation Militaire de Bèmbèrèkè (CFMB) a fait savoir que, « le séjour de ces jeunes gens au Centre de Formation Militaire de Bèmbèrèkè ne sera pas une partie de plaisir. C’est le métier des armes qui l’exige. (…) ils seront soumis aux exercices d’endurance, de renforcements musculaires et psychologiques, de mise sous conditions de stress permanent et autres ». À noter que ces 1204 futurs soldats en formation, recevront comme modules de cours, la culture militaire générale, le règlement militaire, l’instruction sur le tir au combat, le sauvetage au combat, afin d’être doté d’un savoir-faire et d’un professionnalisme pour servir leur pays avec loyauté, dignité et patriotisme.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *